Covid-19 : conseils et outils psychologiques pour managers

À situation exceptionnelle, intervention exceptionnelle. Plusieurs de mes clients m’ont demandé d’intervenir en appui au management (direction, encadrement supérieur, manager de proximité) pour apporter des outils et conseils en psychologie afin de les accompagner à la gestion de cette crise sanitaire du Covid-19, et de leur permettre d’apporter les premiers soutiens psychologiques aux employés.

Les premiers soutiens psychologiques ne s’externalisent pas !

Les premiers soutiens psychologiques sont primordiaux pour la santé mentale des employés, mais il est également essentiel qu’ils puissent être réalisés en interne. Les premiers soutiens psychologiques ne s’externalisent pas !

Dans une logique d’outiller les managers (directions, encadrants de proximité) mais aussi les professionnels de la santé au travail et les représentants du personnel, je partage ici une partie des ressources et conseils que j’utilise lors de ces interventions. L’objectif est que cette trame et ces ressources permettent d’avoir les premières billes, ressources ou références pour apporter ces premiers soutiens psychologiques.

Pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin dans ces conseils, je prépare une formation en e-learning (inscrivez-vous en bas de page et je vous donnerais plus d’informations dès que la formation sera prête).

1. Se recentrer sur le cœur d’activité.

Faire du business, c’est bien. Assurer la santé de tous, c’est mieux. Je suis conscient que pour beaucoup d’employeurs, garantir la survie de leur activité, éviter de mettre les employés en chômage partiel ou de devoir recourir au licenciement économique est une préoccupation majeure. Pour autant, le premier conseil restera toujours le même : se recentrer uniquement sur les activités essentielles, pouvant être effectué dans le respect strict des gestes barrières et de distanciation sociale et, si nécessaire, avec l’assurance d’avoir les EPI adaptés.

2. Donner aux encadrants et personnes ressources des outils pour repérer les employés en souffrance psychologique.

Pour reprendre la maxime utilisé par la chaîne Youtube Hacking-Social : juger moins, comprendre plus.

Dans mes interventions, je présente les différents biais qui peuvent amener à une sur-évaluation du risque, une sous-évaluation des ressources, et je les mets en perspective avec le modèle contrainte <=> ressources afin de fournir une grille de lecture au manager leur permettant de comprendre comment la crise du coronavirus affecte la santé psychologique des travailleurs.

Pour l’identification des employés qui pourraient-être en difficulté, j’utilise ma propre grille que je trouve plus pertinente, mais si vous n’avez pas d’outils spécifiques, il est possible de se référer à la grille des symptômes de stress proposer par l’INRS.

3. Adapter sa communication de crise.

À mon sens, la communication d’entreprise autour de la crise du coronavirus est un axe indispensable pour limiter les effets psychologiques de la crise sur les collaborateurs. Je conseille de centrer la communication pour qu’elle réponde au moins aux besoins suivants :

  • Besoin de sécurité 
  • Besoin d’affiliation
  • Besoin de reconnaissance

4. Montrer du soutien et de l’empathie.

S’il y a une chose sur laquelle je serais prêt à parier, c’est que les encadrants qui ne sauront pas se montrer soutenant et empathique envers leurs équipes seront ‘‘grillés’’ pendant la crise et probablement longtemps après. Ce qui est rassurant, c’est que montrer de l’empathie et se montrer soutenant est relativement simple et qu’il existe des méthodes. Dans mes interventions, je propose de :

  • Montrer de la disponibilité.
  • Montrer des signes de reconnaissance non financière informelle.
  • Faire des feed-back en appliquant les principes de la communication non violente (Rosenberg) : j’observe…, je ressens…, j’ai besoin…, je demande…
  • Valoriser les collaborateurs en utilisant, par exemple, la méthode SISSI (je n’ai pas la référence de l’auteur) : Sincère, Immédiat, S’impliquer, Spécifique, Isolé.

5. Apporter les premiers secours psychologiques aux employés en difficultés.

Le soutien psychologique n’est pas réservé aux psychologues. Il est important que chacun puisse agir à son niveau. Les managers, représentant du personnel et acteurs de la santé au travail risquent d’être de plus en plus sollicités pour apporter un premier soutien psychologique auprès d’un employé en mal-être. Mes conseils :

Utiliser l’écoute active.

Les principes développés par Carl Rogers sur l’écoute active paraissent essentiels pour montrer une posture d’écoute bienveillante. Ces principes sont décrits dans de nombreux articles (une petite recherche et vous trouverez plus d’informations que je ne pourrais vous en donner ici). Lors de mes interventions, j’appuie particulièrement sur l’importance de la reformulation.

Accompagner les émotions des collaborateurs.

L’être humain est bien fait, chaque émotion à son utilité. En simplifiant (mais vraiment de façon très grossière et stéréotypée) je propose de garder en tête les raccourcis suivants :

  • La tristesse appelle une réponse d’empathie.
  • La colère appelle une réponse de compréhension de l’injustice et, si possible, de réparation.
  • La peur appelle l’identification de ressources permettant de faire face à la situation (affronter, accepter ou fuir).

Dans un second temps, il peut être intéressant d’accompagner l’employé à se recentrer (être sur l’action présente), à identifier ses ressources et des moyens d’action pour faire face à la situation.

Dans certains cas, proposer un exercice de méditation guidée (5-10min) accessible à tous peut aider à se relaxer, se recentrer et se concentrer.

Enfin et si nécessaire, il ne faut pas hésiter à orienter (en toute bienveillance) un collaborateur vers la médecine du travail, psychologue du travail ou son médecin traitant.

Rappelez-vous que toutes ces compétences et l’ensemble de ces outils seront primordiaux pendant la crise, mais seront également très intéressants pour construire l’après crise du coronavirus.

Quelques ressources documentaires qui peuvent-être utile :

Si vous avez d’autres ressources que je pourrais intégrer à cette liste, n’hésitez pas à m’en faire part pour que je les intègre.

Pour développer une intervention spécifique dans votre entreprise, vous pouvez me contacter via la page de contact ici.

Covid-19 : conseils et outils psychologiques pour managers

Laisser un commentaire

Risques psychosociaux, harcèlement, consultations
%d blogueurs aiment cette page :