Ajustement aliénant

Pour la personne

Typiquement, les personnes en ajustement aliénant trouvent rarement, voire pas du tout, de facteurs de stress ou de mal-être dans leur environnement de travail. Elles peuvent avoir les ressources cognitives, sociales, matérielles et techniques pour répondre à la plupart des situations qu’elles rencontrent. Cependant elles peuvent ne pas trouver assez de facteurs de bien-être. Ces facteurs pourraient leur apporter une satisfaction immédiate (plaisir) ou à moyen et long terme (bonheur) et favoriser leur motivation et leur engagement. Par exemple ce peut être le cas de personnes qui choisissent d’investir d’autres sphères de vie que celle du travail.

Dans l’entreprise

Les individus qui se trouvent dans un ajustement aliénant peuvent mettre plus de distance dans leurs relations à l’entreprise. À l’extrême elles peuvent être plus facilement désengagées voire même sujet aux petites incivilités, et à un léger absentéisme. Ils peuvent être peu fidèles envers leur entreprise.
Les entreprises dans lesquelles l’ajustement aliénant est majoritaire ont tout à gagner à mener une action de promotion de la qualité de vie au travail et du bien-être au travail.

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez le cabinet !

Droit d’auteur : Maël Bernagaud (2016), toute utilisation ou reproduction peut entraîner des poursuites.

Laisser un commentaire

Risques psychosociaux, harcèlement, consultations